Mentions légales

Contact

Rejoignez-moi !

Horaires

Alexandra MARIE

Horaires

Basée à Grabels La valsière,

je me déplace à Montpellier et ses alentours: Saint-Gely-du-Fesc, Prades Le Lez, Saint-Mathieu-de-Tréviers, Jacou, Clapiers, Castelnau-Le-Lez, Le Crès, Juvignac, Saint-Georges d'Orques, Saint-Jean de Védas, Palavas-Les-Flots, Mauguio...

N° Siret : 844 715 136 00017

CCAD n° : 2017/38b5-19cb

BP Educateur Canin n° : 18/P/311200/1800951/U

06 63 78 79 18

Du lundi au samedi

de 9h à 20h

Du lundi au samedi de 9h à 20h

Educateur canin Comportementaliste diplômée d'état

Educateur canin Comportementaliste

diplômée d'état

Praticienne en massage canin

Praticienne en massage canin

06 63 78 79 18

Retrouvez moi sur ma page Facebook

Le langage canin : Apprendre à lire et comprendre son chien

01/01/2020

Le langage canin : Apprendre à lire et comprendre son chien

Les chiens communiquent plutôt par des signaux visuels avec leur corps qu'avec la parole à l’inverse de l’humain. Ces signaux sont assez subtils et c’est la raison pour laquelle nous humain ne les voyons pas si nous ne les connaissons pas. Dans cet article, les pricipaux signaux vous sont listés, expliqués et vous explique comment les interpréter.

Les chiens communiquent plutôt par des signaux visuels avec leur corps que par la parole à l’inverse de l’humain. Ces signaux sont assez subtils et c’est la raison pour laquelle nous humain ne les voyons pas si nous ne les connaissons pas.

Nos chiens utilisent le langage que vous allez voir ci-dessous entre eux mais également avec nous, humains, il est donc indispensable de comprendre leur langage pour éviter des situations à risque.

 

Les signaux les plus connus et pris aux sérieux par les humains sont les signaux de menace (grognement, morsure) utilisés pour stopper le comportement d’un chien ou d’un humain en face. Mais avant ces signaux de menace, la plupart des chiens auront utilisés d’autres signaux pour signifier leur mal-être qui s’ils avaient été vu et compris auraient évité ces signaux de menace.

 

Les chiens utilisent aussi d’autres signaux pour s’apaiser si le chien est stressé, dire aux autres chiens ou humains qu’ils peuvent se sentir en sécurité, se lier d’amitié.

 

Les chiens qui ont pu apprendre et développer leur langage avec les autres chiens et qui ne l’ont pas perdu sous notre influence ou en n’ayant pas assez ou plus de contact avec ces congénères, n’auront jamais de réels conflits avec les autres chiens.

 

Les chiens vont donc communiquer avec leur corps (yeux, queue, oreilles…).

 

On va voir organe par organe la signification de chaque mouvement MAIS ce qu’il faut retenir c’est que c’est la posture globale du corps (tous les mouvements des différents organes observés) qui va donner l’indication de l’émotion (joie, peur, inconfort, agressivité…).

 

Les yeux

Les yeux sont les organes qui expriment le plus d’émotions.

Les yeux de baleine (le museau pointe dans une direction mais les yeux restent figés = regard de profil et on voit le blanc des yeux) est un signal de stress, d’inconfort. Ce signal involontaire est un signal précurseur d’un chien qui pourrait devenir agressif.

 On peut observer ce signal par exemple lorsque l’on fait un câlin à notre chien alors qu’il n’en a pas envie, lors de protection de ressource (nourriture, jouet..) le museau est rivé sur l’os mais il nous regarde de profil.

 

En cas de stress et de monter d’adrénaline (de grande émotion), la pupille du chien effrayé va se dilater.

On peut également observer ce phénomène en cas d’excitation (avant la venue d’une friandise, pendant le jeu…), c’est alors le reste du langage canin qui va nous permettre de juger de la situation.

 

 

Les yeux détendus

Les pupilles sont rétractées, les yeux sont dans la même direction que le museau, on ne voit pas le blanc des yeux, les paupières légèrement tombantes.

 

Les oreilles

Les oreilles collés contre le crâne en arrière montre que le chien est apeuré, hésitant, en général il se tapit légèrement au sol vers l’arrière et la queue se trouve entre les jambes.

Les oreilles à moitié dressées tournées sur le coté montre un chien ambivalent, dans le doute. D’autres signaux sont en général présents comme les yeux de baleine par exemple.

 

Les chiens aux oreilles coupés sont privés de ce moyen de communication primordial.

 

La bouche

Le sourire peut être à la fois un signal de stress qu’un signal de bien être. Il faut alors observer le reste de la posture pour savoir (les oreilles, les yeux).

Si les yeux sont détendus, plissés, les oreilles droites mais pas figées, la commissure des lèvres détendues aussi alors le chien par son sourire montre une émotion de bien-être (voir photo précédente).

Si les babines sont contractées (rides à la commissure des lèvres), les yeux plissés mais avec un effort, les oreilles couchées en arrière, cela montre plutôt un signe d’inconfort.

 

La langue peut être aussi un bon indicateur de stress du chien.

Si elle est pendante, l’animal est alors détendu.

Si elle est tendue, relevée ver le haut comme des fois au cours de l' halètement, alors cela est un signe de stress.

 

La queue

Un chien qui bat de la queue n’est pas forcément heureux, cela signifie qu’il a une émotion.

Quand la queue est haute cela montre de l’assurance, du confort.

La queue basse signifie moins de confiance en lui, le chien veut se faire petit.

Si le battement de queue est latéral et qu’il remue les fesses en même temps, il est sans doute content, c’est une posture que l’on peut observer lorsque l’on rentre chez nous et que notre chien est content de nous voir.

Si le battement est saccadé, la queue haute avec le corps très tendu, les muscles contractés, là on est dans un contexte d’intimidation,  de conflit avec un risque d’agression.

Lorsque le chien bat de la queue de façon lente et souple, alors c’est qu’il réfléchit ou attend une récompense.

 

De la même manière que les oreilles, les chiens n’ayant plus de queue sont handicapés pour communiquer.

 

Le poil

La pilo-érection montre une forte émotion, en général de la peur mais aussi lors d’une grosse excitation (lors d’un repas, d’un jeu).

Lors d’un gros stress on peut avoir une perte de poils importante ainsi que l’apparition de pellicules.

 

La sueur

En cas de stress le chien peut également suer par les coussinets, mais également en cas de grosse chaleur.

 

De manière générale,

Un chien qui sera confiant aura une posture haute, la queue haute, les oreilles dressées, fixé, le corps peut se figer…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un chien méfiant aura une posture plus basse, la queue basse, les oreilles en arrière collées au crâne, détourner le regard, une patte levée…

 

Cependant la posture haute ne signifie pas forcément que le chien n’a pas peur, c’est la façon de certain chien de réagir à la peur et vont prendre les devants plutôt que de fuir ou se figer.

 

Observation et interprétation

Comme expliqué précédemment, l’observation doit être globale afin que l’interprétation soit la plus juste possible.

On va donc observer les yeux, les oreilles, la bouche, les poils, la direction de la tête, du corps, sa rigidité, l’envie de fuite, si le chien halète, a de la diarrhée, et les signaux de stress et d’apaisement mais également l’environnement, le contexte qui va causer les différentes postures.

 

Les signaux de stress, d’apaisement, de substitution/redirection

Ce sont des postures, des mouvements que les chiens vont produire dans un contexte social (avec les congénères et les humains) pour éviter une situation stressante, désamorcer ou éviter un conflit.

 

Les principaux signaux sont :

 

 

Tous ces signaux sont faits de manière involontaire, que le chien fait malgré lui selon l’émotion dans laquelle il se trouve.

 

Certains chiens ont des handicapes pour communiquer, comme les museaux aplatis, les oreilles et les queues coupées, les queues en tire bouchon.

 

Grâce à tous ces signaux que vous connaissez maintenant, apprenez à observer votre chien, détecter ses émotions en fonction des situations et comprendre également ces réactions. Je vous rappelle que nos chiens utilisent ces mêmes signaux pour communiquer avec nous.

En résumé :

Les fleurs de Bach, pour une meilleure gestion des émotions L'apprentissage chez le chien